A Propos

 

 

Tests Cognitifs Wittysem

Le système WittySem évolue avec l’ajout d’une nouvelle typologie de protocoles. Le système intègre désormais des tests et exercices cognitifs. Ces tests sont issus de la plateforme BrainHQ (www.brainhq.com) développée par le Professeur Michael Merzenich et ont fait l’objet de nombreuses recherches et publications scientifiques.

Après avoir mis à jour votre console Witty, vous trouverez la section « Tests Cognitifs » dans la section wittysem. A ce jour, 3 nouveaux protocoles ont été adaptés de BrainHQ vers le Witty ;

  • Hawkeye
  • Eye For Detail
  • Double décision.

Ces 3 protocoles permettent de faire travailler votre cerveau afin de l’entraîner à trouver plus rapidement des solutions mêlant la vision, la mémoire et la réflexion. Utilisés comme méthode de travail, ces exercices ou tests permettent d’obtenir des bénéfices dans le cadre de la rééducation mais également dans la pratique sportive. Les études montrent une perception visuelle et une reconnaissance des détails accrues, un temps de traitement des informations amélioré, une amélioration de la mémoire et bien d’autres. Faire travailler son cerceau avec des exercices appropriés stimule les différentes aires corticales et améliore leurs fonctions mais également retarde le vieillissement.

brain hq

1.Hawkeye

Le test de Hawkeye (œil du faucon) est basé sur la perception visuelle et la rapidité de traitement des images. C’est le test le plus simple à comprendre et à mettre en place. Nous conseillons de commencer par celui-ci. Ce test peut se réaliser à partir de 4 Feux WittySem mais 8 feux le rendent plus complexe et offre plus de possibilités.

Une fois l’exercice démarré, les feux vont afficher en même temps des oiseaux. Un seul de ces oiseaux sera différent. Vous pouvez voir ci-dessous les différentes possibilités présentes dans les réglages. Par défaut, il faut repérer l’oiseau rouge parmi les oiseaux verts.

hawkeye

Possibilité de réglage des combinaisons d’oiseaux.

Lorsque les feux sont éteins, vous devez toucher celui-qui affichait l’oiseau différent.

Après deux bonnes réponses, le temps d’affichage va se réduire pour augmenter la difficulté. En revanche lors d’une erreur la difficulté diminue dès la première erreur.

La difficulté de l’exercice peut être augmentée également en jouant sur l’environnement, en ajoutant un fond sonore stressant ou en projetant un arrière plan distrayant.

 


2.Eye for detail

Le protocole Eye for detail (attention aux détails) est principalement basé sur l’acuité visuelle et la mémoire à court terme. Il entraîne l’œil à rapidement prendre une information la plus précise possible pour pouvoir l’utiliser convenablement. Pour comprendre ce test, on compare souvent la situation à la conduite d’une voiture tout en cherchant une adresse. Vos yeux regardent la route et effectuent de brèves saccades sur l’environnement afin regarder les noms de rue ou autres détails. Le cerveau doit traiter rapidement l’image de ces saccades pour extraire ce qui lui permettra d’adapter la conduite.

Pour cet exercice, les feux wittySem affichent des papillons multicolores, ci-dessous la liste des papillons.

papillon eye 4 detail

Trois feux vont s’allumer l’un après l’autre. Sur ces trois feux, deux afficheront le même papillon.

Vous devez toucher les deux feux WittySem ayant affiché le même papillon. Si, vous vous trompez, les feux remontrent les papillons afin de comprendre l’erreur.

Comme pour les autres exercices, après deux bonnes réponses, le temps d’affichage va se réduire pour augmenter la difficulté. En revanche lors d’une erreur la difficulté diminue dès la première erreur. Egalement, la difficulté de l’exercice peut être augmentée également en jouant sur l’environnement, en ajoutant un fond sonore stressant ou en projetant un arrière plan distrayant.

3.Double décision

L’exercice double décision est plus complexe par sa mise en place et sa réalisation.

Il nécessite une installation particulière des feux avec les feux WittySem A et B placé à l’horizontal face à vous. Nous appellerons ceux-ci feux de base alors que les autres feux WittySem placé autour s’appelleront périphériques. Ici, un minimum de 6 feux est conseillé.

Au démarrage du test, le système montre sur les deux bases une camionnette et une voiture respectivement sur A et B. A l’issue de chaque stimulation, les deux bases afficheront toujours ces éléments dans la même position pour vous demander lequel de ces deux symboles s’est affiché.

Vous pouvez choisir des couples voiture- camion différents pour moduler la difficulté.

camion double decision

A chaque stimulation, un symbole apparait sur un périphérique tandis qu’une voiture ou un camion apparait sur les bases. Le but de l’exercice est de voir simultanément ces deux informations.

Lorsque, les feux s’éteignent les bases montrent le couple voiture–camion. Vous devez alors toucher le symbole qui est apparu sur les bases puis toucher le périphérique qui s’est allumé

Comme pour les autres exercices, après deux bonnes réponses, le temps d’affichage va se réduire pour augmenter la difficulté. En revanche lors d’une erreur, la difficulté diminue dès la première erreur. Egalement, la difficulté de l’exercice peut être augmentée en jouant sur l’environnement, en ajoutant un fond sonore stressant ou en projetant un arrière plan distrayant.

Aussi le placement des feux périphériques est très important. Plus ils sont éloignés des bases et plus l’exercice est rendu difficile. Vous pouvez choisir parmi les symboles suivant pour moduler la difficulté de la tâche périphérique.

peripherique brainHQ

Ces tests reconnus arrivent dans le wittysem comme une base de travail pour permettre l’amélioration de la performance mais aussi l’amélioration des contenus de travail de rééducation ou de prévention contre la dégénérescence cérébrale. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information.

Johan Cassirame Phd.

Références

  • Ball K, Berch DB, Helmers KF, Jobe JB, Leveck MD, Marsiske M, Morris JN, Rebok GW, Smith DM, Tennstedt SL, et al. 2002. Effects of Cognitive Training Interventions With Older Adults. JAMA J Am Med Assoc. 288:2271–2281.
  • Ball K, Edwards JD, Ross LA. 2007. The impact of speed of processing training on cognitive and everyday functions. J Gerontol B Psychol Sci Soc Sci. 62 Spec No 1:19–31.
  • Ball K, Edwards JD, Ross LA, McGwin G. 2010. Cognitive Training Decreases Motor Vehicle Collision Involvement Among Older Drivers. J Am Geriatr Soc. 58:2107–2113.
  • Edwards JD, Hauser RA, O’Connor ML, Valdés EG, Zesiewicz TA, Uc EY. 2013. Randomized trial of cognitive speed of processing training in Parkinson disease. Neurology. 81:1284–1290.
  • Edwards JD, Wadley VG, Vance DE, Wood K, Roenker DL, Ball KK. 2005. The impact of speed of processing training on cognitive and everyday performance. Aging Ment Health. 9:262–271.
  • Owsley C, Ball K, McGwin G, Sloane ME, Roenker DL, White MF, Overley ET. 1998. Visual processing impairment and risk of motor vehicle crash among older adults. JAMA. 279:1083–1088.
  • Strenziok M, Parasuraman R, Clarke E, Cisler DS, Thompson JC, Greenwood PM. 2014. Neurocognitive enhancement in older adults: comparison of three cognitive training tasks to test a hypothesis of training transfer in brain connectivity. NeuroImage. 85 Pt 3:1027–1039.
  • Wolinsky FD, Vander Weg MW, Howren MB, Jones MP, Dotson MM. 2013. A Randomized Controlled Trial of Cognitive Training Using a Visual Speed of Processing Intervention in Middle Aged and Older Adults. PLoS ONE [Internet]. [cited 2017 Sep 16]; 8. Available from: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3641082/
  • Zelinski EM, Dalton SE, Smith GE. 2011a. Consumer-Based Brain Fitness Programs. In: Enhancing Cogn Fit Adults [Internet]. [place unknown]: Springer, New York, NY; [cited 2017 Sep 16]; p. 45–66. Available from: https://link.springer.com/chapter/10.1007/978-1-4419-0636-6_3
  • Zelinski EM, Dalton SE, Smith GE. 2011b. Consumer-Based Brain Fitness Programs. In: Enhancing Cogn Fit Adults [Internet]. [place unknown]: Springer, New York, NY; [cited 2017 Sep 16]; p. 45–66. Available from: https://link.springer.com/chapter/10.1007/978-1-4419-0636-6_3